Salobreña - Province de Grenade

C’est l’une des plus charmantes étapes de ce coin de la côte andalouse : une longue plage, un piton rocheux coiffé d’une citadelle arabe et, sur ses flancs, un labyrinthe de ruelles pentues, escortées de murs blancs et de fleurs. Au plus haut, une minuscule place marque depuis des siècles le cœur de la ville : d’un côté l’église paroissiale ; de l’autre, l’ancien ayuntamiento, bel édifice Renaissance juché sur une galerie d’arcs.

L’ÉGLISE NUESTRA SEÑORA DEL ROSARIO

 

Elle occupe depuis le XVIe siècle, l’emplacement de l’ancienne mosquée. On remarquera surtout sa belle porte, inspirée de l’architecture musulmane. L’intérieur, restauré après un incendie en 1821, conserve une statue de la Vierge du XVIe siècle.

LE CHÂTEAU

 

Les conquérants arabes s’y établirent dès leur arrivée en Espagne au VIIIe siècle. Véritable forteresse naturelle, son état actuel remonte au XIV-XV siècles, lorsqu’il servait de résidence d’agrément à l’émir de Grenade. Quelques éléments défensifs furent ajoutés après la Reconquête. Grâce à de belles restaurations, le corset de murailles se dresse encore fièrement au-dessus d’un somptueux paysage : d’un côté, le large, de l’autre, le massif de la sierra Nevada.

LE MUSÉE PRINCIPAL

 

Il présente divers témoignages archéologiques, notamment des céramiques carthaginoises et romaines. Le niveau supérieur est consacré au passé industriel de la localité autour de l’exploitation de la canne à sucre, et au développement urbain de Salobreña.

Astuce: pour enlever cette publicité Jimdo, jetez-donc un oeil sur JimdoPro... ;-)

Informations ici