Histoire de la ville

Blason de la ville
Blason de la ville

Je trouve que le paragraphe suivant résume bien la situation actuelle de la ville :

 

 

         "Dans les années 1950, une centaine d’habitants vivotaient autour du petit port de pêche ; aujourd’hui, 50000 habitants permanents, des centaines de milliers durant la saison touristique. Les chiffres disent assez le développement monstrueux du lieu, qui s’étire sur plus de 7 km le long du rivage. Rien d’authentique ici, sinon le désir effréné de vacanciers, venus en majorité du Nord de l’Europe, de profiter en quelques jours tout à la fois du soleil, des bars et des discothèques : ici les peaux rousses et blondes prennent volontiers des teintes écarlates." (Guides Bleus / Andalousie)

Mais revenons sur l’histoire de la ville....

 

 

Quelques faits importants

 

Les premiers signes de vie à Torremolinos remontent à l’Age de pierre. Pourtant ce sont les Romains qui s’installèrent pour un temps formant l’actuelle Torremolinos au cours de l’Antiquité.

Au Moyen-Age, sous la domination arabe, une vingtaine de moulins apparurent autour desquels s’installèrent de petits groupes de population.

En 1300, sous la dynastie des Nazaries, la construction d’une tour débuta, connue dès 1497 comme Torre de los Molinos.

Suite à la conquête chrétienne du Royaume de Grenade, Torremolinos a été sujet à la piraterie, jusqu’au début du XVIIIe siècle. Cela a freiné le développement démographique du village.

Durant la Guerre de Succession Espagnole, une flotte anglo-hollandaise, dirigée par l’amiral anglais George Rooke, mis à sac et brûla la ville et les moulins : la ville fut complètement détruite. En 1769, un recensement indiquait qu’il n’y avait que 106 habitants à Torremolinos.

Dû au problème de piraterie, la construction du Château de Santa Clara et l’installation d’une batterie de canons commencèrent en 1763.

Au cours de la première moitié du XIXe siècle, la ville fut reconstruite. En 1849, on recensait 14 moulins de farine et 785 habitants.

En 1923, le déclin de l’industrie moulinière débuta. Torremolinos s’unit donc à la capitale Málaga en 1924 pour cause de problèmes économiques.

Suite à la disparition de cette industrie, Torremolinos se transforma en petite ville de pêcheurs jusqu’à la fin des années 50, lorsque celle-ci se convertit en l’un des premiers centres touristiques de la Costa del Sol.

 

Les premières infrastructures touristiques furent :

-          El Golf de Torremolinos – 1928

-          El Castillo del Inglés – 1930

-          El Parador de Montemar – 1933

-          El Hotel La Roca – 1942

 

Ce n’est pas avant les années 50 que la Costa del Sol commença à acquérir une renommée internationale, et qu’arrivèrent à Torremolinos des personnalités telles que Grace Kelly, Ava Garner, Marlon Brando, Orson Wells ou encore Frank Sinatra.

L’inauguration de l’Hôtel Pez Espada, premier hôtel de luxe de la côte se déroula en 1959.

Au cours des années qui suivirent, il y eut d’autres ouvertures d’hôtels, de salles de bal et autres établissements touristiques qui changèrent radicalement la physionomie du village et de ses plages.

En 1962 eut lieu l’ouverture du Toni’s Bar, le premier bar gay d’Espagne.

Déjà au cours de la décennie des années 50, les premières voix se firent entendre pour obtenir la ségrégation de Torremolinos de Málaga. Cette séparation eu officiellement lieu le 27 septembre 1988.

 

 

 

Astuce: pour enlever cette publicité Jimdo, jetez-donc un oeil sur JimdoPro... ;-)

Informations ici