TORREMOLINOS

Pourquoi cette ville?

Afin de déterminer dans quelle ville j’allais passer les cinq prochains mois, je me suis posée quelques questions. Quel pays ? Quelle région ? Qu’est-ce que je recherche exactement ?

 

Mon choix s'est donc porté sur l'Espagne car c'est un pays que j'affectionne tout particulièrement mais que je n'ai pas fini de découvrir. Ensuite pour la région, j'ai choisi l'Andalousie car j'ai eu l'occasion d'y faire un court séjour durant la saison 2009 et je voulais pouvoir l'explorer un peu plus en profondeur. Enfin la ville, Torremolinos que je ne connaissais pas du tout, mais que j'ai trouvé grâce à l'annuaire des entreprises remis en début d'année par l'Université de Cergy-Pontoise. Je cherchais à travailler dans une agence réceptive, j'ai pu avoir accès aux commentaires d'une ancienne élève ayant fait son stage dans l'agence INSURTRAVEL, ses missions me plaisant j'ai décidé de tenter ma chance et voilà j'y suis.  

 

Je ne vous cache pas que je souhaitais également une destination au soleil et près de la mer, ce n'est que 5 mois autant se faire plaisir! De plus, cette ville est bien située sur la Costa del Sol et est proche de l'aéroport de Málaga.

Quelques généralités

Torremolinos est une municipalité située dans la province de Málaga, sur la côte méditerranée  de la communauté autonome d’Andalousie.

En 2009, on était recensé 65 448 habitants, ce qui fait de Torremolinos la 7e municipalité plus peuplée de la province.

Depuis les années 50, Torremolinos, qui était un petit village de pêcheurs, est une des principales destinations touristiques de « sol y playa » d’Espagne et la 1e d’Andalousie.

L’affluence d’étrangers et surtout de touristes en général pendant les années 60 et 70 a crée une ambiance libérale et permissive qui distingue encore la ville des autres municipalités de la Costa del Sol.

La première apparition du terme Torremolinos date de 1748 sur le plan du Marquis de la Ensenada. Ce nom a été formé par deux mots « torre » (tour) et « molinos » (moulins). Auparavant, il existait un grand nombre de moulins à eau dans cette zone. De nos jours, il ne reste plus que « el Molino de Inca ».  « Torre » fait référence à la « torre de los molinos » ou « torre Pimentel », ancienne tour de guet qui est utilisée de nos jours comme décoration pour un restaurant.

 

Les quartiers les plus anciens de la ville sont :

-          La Carihuela

-          El Bajondillo

Il existe aussi d’autres quartiers comme :

-          El Calvario, Montemar, El Pinillo

-          Playamar, La Colina, Los Alamos (les plus récents)

Torremolinos est une des municipalités des plus multiculturelles d’Andalousie. Tout au long de l’année, résident des personnes de 130 nationalités différentes, sans compter celles qui ne viennent que pour les vacances d’été. La population étrangère représente 26% du total. De ces 26%, 75% proviennent de l’Union Européenne, principalement des Pays-Bas, d’Allemagne, de France, de Scandinavie mais surtout de Grande-Bretagne. Du reste du monde, se démarquent quelques communautés comme la Marocaine, la Latino-américaine et la Chinoise.

Economie

L’activité économique principale de la ville est le tourisme et ses dérivées. Avec un peu plus de 80 hôtels correspondant à un peu plus de 20 000 places, Torremolinos est la 2e municipalité d’Espagne avec la plus grande capacité hôtelière et est la principale destination touristique en Andalousie.

 

L’activité économique nocturne doit être soulignée. En effet, la ville concentre une grande partie de l’offre de loisirs de la Costa del Sol en ce qui concerne les bars et discothèques, le divertissement nocturne en général.

 

Les activités agricoles et industrielles sont minimes. La superficie cultivée est d’à peine 50ha. La pêche, qui jusqu’aux années 50 était la première source de revenue, est maintenant marginale. D’ailleurs la municipalité ne compte aucun port sur son territoire.

Astuce: pour enlever cette publicité Jimdo, jetez-donc un oeil sur JimdoPro... ;-)

Informations ici